Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

Biologie du mildiou de la vigne

Le mildiou est une maladie de la vigne provoquée par un champignon (Plasmopara viticola) de la division des oomycètes. Se conservant en hiver sous forme d’oospores, le mildiou se réveille avec le radoucissement des températures et les premières pluies de printemps. Il contamine les jeunes organes de la vigne. Les grappes restent sensibles jusqu’à la mi-véraison.

Conservation hivernale

Le mildiou de la vigne se conserve principalement sous forme d’oospores (œufs d’hiver) dans les feuilles tombées au sol. Très résistants, les œufs arrivent à maturité dans le courant du printemps, en fonction de l’importance des pluies tombées entre octobre et janvier. Ensuite, dès que la température devient supérieure à 11°C et en présence d’eau libre, les oospores germent, émettent des zoospores (dotés de flagelles) qui vont contaminer les jeunes organes de la vigne.

Contamination primaire

Un filament est alors émis, pénètre dans la chambre sous-stomatique où il développe des suçoirs à partir desquels se forme le réseau mycélien. Quand le substrat nutritif est épuisé, le champignon émet à la face inférieure des feuilles des conidiophores, portant des conidies. Le temps compris entre la contamination (émission des zoospores) et la sortie des conidiophores est appelé durée d’incubation ou période de latence.

Contamination secondaire

Les conidies se différencient en zoospores et contaminent les organes de la vigne selon le même processus. La vitesse de germination dépend des conditions climatiques qui ont précédé le dépôt de la conidie sur l’organe à contaminer et s’étale entre 1 et 8 heures. Dans la vigne, les cycles se succèdent durant toute la phase végétative. Pendant la saison, les différents stades du cycle sont donc présents simultanément.

Conditions favorables à la contamination de la vigne par mildiou

La durée d’incubation varie de 4 à 14 jours selon la température, avec un optimum se situant autour de 24 °C. La germination des oospores et le développement du mycélium exigent des températures moyennes supérieures à 11°C et de la pluie.

(source infographie : ministère de l’Agriculture du Canada)

Organes cibles de contamination

Tous les organes verts et jeunes de la vigne sont sensibles au mildiou : feuilles, mais aussi vrilles, rameaux, inflorescences et grappes. La sensibilité des grappes dure jusqu’à la mi-véraison. Les entre-cœurs, qui redémarrent après rognage, sont des organes particulièrement sensibles.

En savoir plus

Symptômes du mildiou

Le mildiou attaque tous les organes verts et jeunes de la vigne. Feuilles, inflorescences, grappes, vrilles et rameaux...

Symptômes du mildiou de la vigne

Nuisibilité du mildiou

Les dégâts provoqués par le mildiou peuvent être considérables : baisse de rendement pouvant dépasser 30%, dégradation de la qualité du vin et affaiblissement des souches...

Nuisibilité du mildiou de la vigne

Réussir sa protection fongicide contre le mildiou

Le volume de récolte peut être considérablement réduit à la suite des attaques de mildiou sur inflorescence ou sur grappe.

Les règles à suivre

Nos solutions anti-mildiou de la vigne

Les autres maladies de la vigne

L'oïdium

Une maladie insidieuse aux conséquences redoutables

L'oïdium de la vigne

Le black-rot

Une pourriture qui affecte le rendement et la qualité du vin

Le black-rot de la vigne

Les maladies du bois

Esca, Eutypiose, Black Dead Arm : menace pour les vignobles français

Les maladies du bois

L'excoriose

Une maladie à contrôler très tôt

L'excoriose de la vigne

Le botrytis

Une pourriture qui compromet la qualité du vin

Le botrytis

Ces contenus peuvent vous intéresser

Application Companion

Vous aussi, faites partie de la communauté de viticulteurs observateurs !

En savoir plus

La Lettre d'Infos Agro

Abonnez-vous à notre lettre d'infos mensuelle et recevez nos actualités dédiées aux thématiques et cultures qui vous intéressent ainsi que nos avis d'experts !

En savoir plus

Météo agricole

Les prévisions météorologiques de votre région à 8 jours !

En savoir plus

Agroécologie

L’utilisation des produits phytosanitaires est fortement encadrée et elle doit suivre les bonnes pratiques agricoles : préservation de l'environnement et de la biodiversité.

En savoir plus
Top